PromenArts - Arts & Antique to and from France

Galeries

St-Martin de RELa Couarde sur merLa Roche sur yonBordeauxSYDNEYHORS DES MURSEDITIONS Accès client

La Couarde sur mer

58 Grande Rue

58 Grande Rue
17670 La Couarde Sur Mer
Tel : 05 46 09 24 42

EMMELENE LANDON

Biographie Œuvres

Emmelene Landon : Démarche artistique

Mon premier voyage en mer a lieu en 1970, alors qu’à six ans j’embarque avec ma famille à de Sydney à Nahodka, en passant par Kyoto. Nous traversons ensuite l’Union Soviétique en Transsibérien pour passer trois ans en Angleterre, avant de repartir vivre cinq ans à New York et de nous installer définitivement en France en 1979, où je passe le baccalauréat en 1981. J’étudie ensuite la peinture auprès de Leonardo Cremonini aux Beaux-Arts de Paris, tout en repartant six mois en Chine par le Transsibérien pour peindre et écrire, où j’organise ma première exposition aux Beaux-Arts de Pékin en 1988, un an avant les événements de Tian An Men.

Lors de ces déplacements, ce qui constitue mon « langage » et ma façon d’interroger le monde prend toujours forme grâce à la peinture, le dessin, la lecture et l’écriture, à la fois de la manière la plus simple, par désir, parce que je passe mon temps à peindre et à écrire, et de la manière la plus complexe, en me confrontant à l’histoire de l’art et à la création contemporaine, tout en inventant une direction personnelle (creuser un sillage dans cette vastitude). Entre réflexion et désir, spontanéité et élaboration, microscopique et macroscopique, je me confronte aux défis et à la joie de la peinture à l’huile. Dans l’atelier Cremonini, l’enseignement de la peinture reste très classique : tempéra et huile, d’après le visible, avec une attention toute particulière portée à la matière. Accompagnée de Susanne Hay, jeune peintre allemande, brillante, également à l’atelier Cremonini, nous nous installons dans une station de métro désaffectée pour peindre les entrailles de la terre et le mouvement. Le déplacement de personnes. Les paradoxes. (Susanne. Peintures de Susanne Hay, 2006, Léo Scheer.) Peindre ce qu’on ne regarde pas habituellement, comme des « taches aveugles » (La Tache aveugle, 2010, Actes Sud), ce que l’on voit entre point A et point B. Je poursuis ces thèmes en peignant à l’Hôtel Dieu, au bord du périphérique, à la gare maritime de Cherbourg… où je retrouve la mer, l’exil, le trafic maritime… Les peintures sont cartographiques, portuaires, atmosphériques, de grande taille. (La Gare maritime, 1998, inédit.) J’expose à Paris, en Chine, à Rome, à New York, in situ à Cherbourg. Je cherche.

En 2001, inspirée par l’expérience de la gare maritime et par la littérature de Jean Rolin, j’embarque à bord du Manet, porte-conteneurs de trente-mille-cinq-cents tonnes, pour réaliser un tour du monde. Comme un « atelier voyageur », ma cabine-atelier dans la cabine de Suez. (Le Tour du monde en porte-conteneurs, 2003, Gallimard, peintures, photos et texte). Je peins la sensation terrestre, océanique, le noyau de la terre, toujours la matière qu’on retrouve dans le microscopique, en peignant des cellules cancéreuses dans un laboratoire pharmaceutique (SK-N-MC, 1999) Jouveinal. J’expose à la fois dans des galeries, mais aussi dans des musées ou des espaces publics au Havre (espace docks Vauban) ; à Marseille (cipm, Grande Charité) ; à Dunkerque (Musée portuaire) ; à Paris (ambassade d’Australie) ; à l’université de Michigan ; Pont de Vaux (musée Chintreuil) ; Abou Dhabi (galerie Maeght) ; l’institut français (Tanger)…

Ces thèmes se déclinent à travers des thèmes tels que le temps géologique, les regards croisés avec, par exemple, le dessinateur naturaliste Charles-Alexandre Lesueur ; j’écris sur l’expédition Nicolas Baudin en 1800-1804 avec une interrogation personnelle à propos de l’identité de ce pays/continent/île qu’est l’Australie (La baie de la Rencontre, 2017, Gallimard). Les voyages continuent à l’atelier, avec des vues du ciel : les Estuaires, la rencontre de l’eau douce et de l’eau salée. Les portraits d’écrivains, l’exploration de l’idée de portraits (Portrait(s) de George, 2013, Actes Sud). Les Marines, et les vues portuaires à travers le monde.

 

L’exposition « Peintures maritimes » est ma sixième exposition avec la galerie Promenarts. Nos esprits voyageurs se complètent à la fois vers le passé, la proximité de la galerie avec la maison natale de Nicolas Baudin, et vers le large, les temps à venir.

_______________

Emmelene Landon

Peintre, auteur de plusieurs ouvrages, créatrice d’émissions de radio et de films vidéo, Emmelene Landon s’exprime avec aisance sur tous les supports qu’elle expérimente. Née en Australie, habitant en France, elle a exposé sa peinture pour la première fois à Pékin en 1988 : un véritable événement à l’époque. Depuis, Emmelene Landon, invitée pour présenter son travail dans le monde entier, n’a pas cessé de voyager et de collecter des émotions et des interrogations qu’elle partage au-delà des frontières dans ses nombreux travaux.

Emmelene Landon, a painter who has published five books, also directs radio programmes and video films, moving from one form of expression to the other with ease. Born in Australia, she lives in France. Her first painting exhibition was held in Peking in 1988, which was some feat at that time. She is invited to present her work all over the world, and travels to share emotions and interrogations beyond physical boundaries.

---------------------------------------------------------------------

Emmelene Landon est née à Melbourne, Australie, en 1963. Elle a vécu à Londres et New York avant de s’installer en France en 1979.

Ancienne élève des Beaux-Arts de Paris, elle a exposé ses peintures à Pékin, New York, Rome, Marseille, le Havre, Dunkerque, Cherbourg et elle expose régulièrement à Paris depuis 1990.

Elle a réalisé trois films : Australie, mère et fille avec sa fille Joan Le Bihan, produit par Humbert Balsan, Le Fantastique Voyage du conteneur rouge par Le Volcan, scène nationale du Havre et Trans-Siberian to Vladivostok, produit par le Forum des images, Paris.

Elle a également produit des émissions à France Culture : Le Tour du monde en porte-conteneurs ; Australie, mère et fille ; Onshore, offshore ; Dans la peinture et Naples.

Elle a publié trois livres : Le Tour du monde en porte-conteneurs, Gallimard, 2003 ; Susanne, Léo Scheer, 2006 ; Le Voyage à Vladivostok , Léo Scheer, 2007. La Tache aveugle par Actes Sud en janvier 2010.

 

 

ACCROCHAGE AVRIL 2018ACCROCHAGE AVRIL 2018ACCROCHAGE AVRIL 2018VAGUES AUX MEDUSES - 198 x 100 cm Huile sur ToileILE ST HONORA - 130 x 80 cm Huile sur ToileCARTA MARINA ET NUAGE - 160x100 cms _ Huile sur ToileLA FIN DU VOYAGE - huile sur toile - Circ. 80cmCAPRI - 130x130cm  _ Huile sur ToileVolcan HOKUSAI - 130 x 130 cm _ Huile sur ToileL ADOUR LA NUIT - 195 x 97 cm Huile sur ToileNOVELLA - 100 x 200 cm - Huile sur toileLA ROUTE - 60 x 180 cm _ Huile sur toilePORT DE NOUMEA - 130 x 130 cm ARRIVEE A NEW YORK - 130 x 130 cm Huile sur Toile
visuel connection

Accès client

L'accès client s'acquiert en ....

Il vous permet de bénéficier d'avantages. Comme pouvoir consulter en ligne les prix des oeuvres.

Se connecter

Fermer X
Précédent Suivant