PromenArts - Arts & Antique to and from France

Galeries

St-Martin de RELa Couarde sur merLa Roche sur yonBordeauxSYDNEYHORS DES MURSEDITIONSLES DERNIERES VENTESMENTIONS LEGALES Accès client

La Couarde sur mer

58 Grande Rue

58 Grande Rue
17670 La Couarde Sur Mer
Tel : 05 46 09 24 42

GUILLAUME ALLEMAND

Biographie Œuvres

Guillaume ALLEMAND : Artiste plasticien

Guillaume ALLEMAND est issu  d’une famille d’artistes ;  il fait d’abord  huit ans de conservatoire de musique et une formation de Modern Jazz. Il devient ensuite ornithologue par passion pour la nature,  puis s’adonne à une pratique professionnelle de la photographie, avant de devenir plasticien. Aujourd’hui encore, toutes ces expériences nourrissent  et tissent la trame et l’évolution de son œuvre.

C’est en 2002 que Guillaume ALLEMAND décide de se consacrer à cette matière qui l’a toujours fasciné : l’os. Pour lui, l’os est un matériau noble, symbole de la force et de la perfection du vivant, il constitue la charpente, la mécanique du corps.

L’os a été utilisé par l’homme de tout temps. Dans l’histoire de nombreux peuples, la véritable âme résidait dans les os du corps. Certains même, reconstituaient fidèlement le squelette du gibier une fois la chair consommée afin que l’animal puisse ensuite ressusciter. Dans l’antiquité grecque, on brûlait les ossements de l'animal pour qu’il regagne les cieux, origine de la vie, et se régénère. Ce retour des os à la nature assurait ainsi la continuité des espèces et le cycle de la vie.

Dans l’histoire, l’os est également une source infinie de création. De l'outil aux bijoux, en passant par de nombreux objets à symbolique religieuse, l'os est partout présent et respecté. Pour Guillaume, le travailler est une  manière de sublimer la vie.

Guillaume ALLEMAND a choisi l’os comme matière pour réaliser de surprenantes oeuvres monochromes abstraites,  proches du constructivisme.

L’artiste donne une place exclusive au matériau qu’il utilise et l’organise avec minutie. Il prend le temps d’approfondir chaque composition en opérant des suites et des constructions qui lui permettent d’expérimenter l’organisation de l’espace et l’impact de la lumière qui fait vivre ses créations.

Pour échafauder ses compositions, il crée les clairs obscurs en jouant sur  l’emplacement des pièces qu’il pose une à une. Il obtient les contrastes grâce à la  grande variété de formes qu’il  leur donne en les façonnant tel un ébéniste.

Ces oeuvres varient du monochrome blanc au noir et blanc photographique en fonction de la lumière qui restitue d’une manière essentielle les jeux de composition, le relief et le velouté de la matière et nous transporte dans des dimensions inattendues.

Guillaume ALLEMAND crée ainsi des oeuvres géométriques et rythmées d’une grande pureté esthétique, où l'interaction des formes crée une tension à l'intérieur du tableau.

 

It was in 2002 that Guillaume Allemand decided to devote himself to this subject that had always fascinated him: the bone. For him, the bone is a noble material, symbol of the strength and perfection of the living, it constitutes the framework, the mechanics of the body.

In history, the bone is also an infinite source of creation. From the tool to the jewels, through many objects with religious symbolism, the bone is everywhere present and respected. For Guillaume, working it is a way of sublimating life.

Guillaume Allemand chose bone as a material to create surprising abstract monochrome works, close to constructivism.

These works vary from monochrome white to photographic black and white depending on the light that renders in an essential way the play of composition, the relief and the velvety of the material and transports us in unexpected dimensions.

 

Having worked first in advertising agencies, then on his own, but always to "sell" something, Patboun had long wanted to express himself differently and more deeply through a more artistic approach.

The pregnancy was long and it was born these original creations.

He draws his inspiration from small objects of everyday life which, accumulated on a form (like a skull), become a new material questioning the spectator because at once familiar and strange.

The choice of the skull was first imposed Patboun because he likes to denounce with humor the woes of his fellow as the 7 deadly sins, vices and madness of men. The skull best represented all human beings, neither men nor women, neither white nor black or yellow. It is indeed the common point to all and what is left of it. The work of "vanities", which reminds everyone that one should not be vain, adapted perfectly to his demarche. Patboun also deals, in parallel, other social issues such as overconsumption, luxury ..., or even the trades, the signs of the zodiac, and this also on supports other than the skull but always in an aesthetic souçi and with an originality that seduces all audiences.

 Microtus arvalis _ détailsMicrotus arvalis _ détailsMicrotus arvalis _ détailsInnocence XXXIIInnocence XXXII _ détail
visuel connection

Accès client

L'accès client s'acquiert en ....

Il vous permet de bénéficier d'avantages. Comme pouvoir consulter en ligne les prix des oeuvres.

Se connecter

Fermer X
Précédent Suivant