PromenArts - Arts & Antique to and from France

Galeries

St-Martin de RELa Couarde sur merLa Roche sur yonBordeauxSYDNEYHORS DES MURSEDITIONSLES DERNIERES VENTESMENTIONS LEGALES Accès client

Bordeaux

GAUTHIER

Biographie Œuvres

Gauthier est né en 1962, en Vendée.

 «  En 1989, je découvre et apprends le travail du verre. Une évidence s’impose  ; différent.

Durant vingt ans, l’atelier reste mon univers de prédilection, les pièces uniques enrichissent les collections françaises, néerlandaises, anglaises ou belges. L’alchimie est agréable. Le tout est ponctué d’expositions et salons en France, Allemagne, Algérie, USA.

En 2007, j’esquisse des insectes amphibiens difformes et énormes. J’écris un conte  ; fil conducteur de l’œuvre.

Le crayon court mais ma maîtrise du verre permet ces débordements.

En 2009, “l’Armée sans ennemis” naît. C’est la fin d’une civilisation et le renouveau d’un monde déchu, l’histoire d’une création.

Cette saga verrière de 52 guerriers part des océans.  »

 

 

 

Gauthier was born in 1962, in the Vendée region of France.

“In 1989, I discovered and learnt how to work with glass, immediately struck by the difference of this medium. Twenty years later, my studio is the centre of my universe, and my sculptures enrich French, Dutch, English and Belgian collections. The alchemy is pleasant.  All this is punctuated by exhibitions and art fairs in France, Germany, Algeria and America.

In 2007, I started drawing enormous, deformed amphibian insects. I was writing a story, tracing the main theme of my work.

The pencil dances but my mastery of glasswork leaves room for outbursts.

In 2009, the ‘Army Without Enemies’ was born. The end of a civilisation and the renewal of a fallen world, the story of a creation.

The saga in glasswork of 52 warriors arises from the oceans.”

 

--------------------------------------------------------------------

Un renard pris au piège se ronge le pied pour recouvrer la liberté . Nous rognons , mutilons  notre espace pour développer , améliorer , produire  . Et continuer d’avancer encore et plus vite  vers notre ... déclin !

Mon histoire débute là où toutes les grandes civilisations s’éteignent . Au 33 ème siècle l’homme disparaît , totalement , définitivement éructé par les éléments ...

Effrayant !!!!  Certainement pas , juste notre fin  .

La fin ?!

La fin , elle a la beauté de nous transporter , immédiatement vers : le  début , le demain , le futur , le renouveau .

La terre nourricière reprend vie . Doucement , inlassablement . Fertile , équilibrée , reconstruite et grandiose  .

Alors ! Laissons la place à un nouveau  genre  , Humain ? Certainement pas . L’évolution de cette race guerrière s’est faite , à notre insu , dans les profondeurs abyssales des océans  !

Si proche et méconnue , cette nouvelle  civilisation amphibienne  emprunte au passé un mécanisme robotique ,  lui conférant des multitudes de combinaisons morphologiques , et régénérescentes .

Son organisation sociale s’apparente à un groupe militaire , plus par jeu que par nécessité .

Ils sont 52 pas un de plus , pas un de moins .

Leur langue , et son alphabet ,  signale  une intelligence remarquable , ‟L’Armée sans ennemis″  sera  demain .

 

A fox cornered bites his feet to recover his freedom. We bites, maim our space to develop, improve product. And continuing to move faster to our... decline !

My story starts where all the great civilization extinguish. At the 33th century, the human disappear, totally, definitively wiped out by the elements...

Scary !!!! Certainly not, just our end.

The end ?!

The end, it has the beauty to transport us, immediately to, the beginning, tomorrow, the future, the renewal.

The producing earth comes back to life. Slowly, tirelessly. Fertile, balanced, rebuilt and magnificent.

So ! Let the place to a new gender, human ? Certainly not. The evolution of this warlike race is done, without our consent, into the profoundly abysmal oceans !

So close and ignired, this new amphibian civilization borrows to the past a robotic mechanism, which contain them a multitude of morphological combinaison

Its social organisation is closer to a military group, more for the game than for necessity.

They're 52, no more, no less.

Their language, and its alphabet, signal a remarkable intelligence, "the without enemies army" will be tomorrow.

 

 

ASAZA IIASAZACOMMANDO WPROTEAZRA JAFARIAZRA JAFARIATHEGLA - détailJAFARIJAFARICOMMANDO JAMES IVGNOPVAGNOPVABURG-YBEFORE
visuel connection

Accès client

L'accès client s'acquiert en ....

Il vous permet de bénéficier d'avantages. Comme pouvoir consulter en ligne les prix des oeuvres.

Se connecter

Fermer X
Précédent Suivant